Chaque semaine il y a de nouvelles choses à faire, lire, écouter, regarder… Nous souhaitons vous présenter notre sélection des nouveautés de la semaine, les choses qui nous ont plu, et qui vous plairont peut-être.

Au programme de la semaine, visionnez « Le vent de la liberté » de Michael Bully Herbig, allez voir l’exposition Coco Capitan ou encore « Manuscrit de l’extrème – Prison, passion, péril et possession.

© Coco Capitán, courtesy of the artist

Côté exposition

Coco Capitan – « Busy Living »

Avec près de 150 œuvres, l’exposition est construite comme un parcours immersif dans l’univers de l’artiste. Le parcours est  jalonné de plusieurs séries de l’artiste, mêlant le plus souvent la photographie au texte.  L’une est composée de paysages de l’ouest américain représentant des infrastructures à l’abandon, une autre révèle le regard critique que l’artiste porte sur la société de consommation et traduit une vraie filiation avec le Pop Art.

Coco Capitán, Cola in Hand, Londres, 2013 © Coco Capitán, courtesy of the artist – Maison Européenne de la Photographie 5 rue de Fourcy 75004 Paris

Manuscrits de l’extrême – Prison, passion, péril, possession.

La BNF consacre une exposition aux manuscrits écrits dans des contextes extrêmes d’enfermement, de péril, de détresse, de folie, ou de passion. Billets et notes de personnalités et d’auteurs connus comme Guillaume Apollinaire, Alfred Dreyfus ou Napoléon Ier, y côtoient les mots d’inconnus ou anonymes, simples soldats, prisonniers, hommes et femmes ordinaires. Ces rares lettres conservées inspirent et fascinent en nous plongeant dans une partie intime de la vie de ces personnes.

© Paris – Musée de l’Armée, Dist. RMN-Grand Palais/Émilie Cambier – Bibliothèque Nationale de France – François Mitterrand quai Francois Mauriac 75013 Paris

Côté cinéma

« Le vent de la liberté »

Synopsis : 

1979. En pleine guerre froide, deux familles ordinaires d’Allemagne de l’Est rêvent de passer à l’Ouest. Leur plan : construire une montgolfière et survoler la frontière.  Une histoire incroyable. Une histoire vraie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *