Le costume fait partie intégrante du vestiaire de l’homme moderne. Il est ainsi considéré comme un classique, mais ne devrait jamais être ennuyeux. Comment faire pour éviter cela ? En ajoutant des accessoires à sa tenue.

Ce sujet sera divisé en deux articles. Voici la première partie qui tâchera de présenter différents accessoires qui peuvent accompagner un costume. Nous présenterons les origines de ces objets, comment les choisir et dans quelles conditions. Notre but étant de vous montrez que les accessoires de costume, bien utilisés, deviennent alors essentiels.

Quelle est l’utilité des accessoires dans le port d’un costume ? La réponse est simple, ils permettent d’exprimer votre personnalité et vos goûts tout en apportant de l’originalité à votre tenue.

 

1/ La cravate

Les théories concernant cet accessoire  -qui n’en est pas vraiment un d’ailleurs-, ne sont pas certaines. Son origine serait militaire et proviendrait de Croatie. L’armée croate, pour se protéger du froid, porterait à leur cou un foulard noué. Le mot cravate proviendrait alors d’une déformation du mot “croate.

Très vite adopté par les officiers, son usage se répand à travers l’Europe au cours du XVIème siècle. Il devient le symbole de la richesse : seul les plus riches pouvaient se permettre de porter un morceau de tissu taillé dans une matière noble dans un but uniquement esthétique.

(Louis XIV portait déjà la cravate)

A partir de ce moment, le rôle de la cravate évolue. Son usage est délaissé par les bourgeois puis revient à la mode au XVIIIème siècle, continuant d’évoluer jusqu’à devenir la cravate moderne, celle que nous connaissons et portons aujourd’hui.

Il n’existe pas de choix parfait pour une cravate, cela dépendra du contexte -professionnel ou non-, et de votre personnalité. De manière générale, choisissez toujours une cravate sobre, les motifs fantaisistes sont à bannir. Pour la matière de la cravate, privilégiez la soie, qui conviendra pour la grande majorité des occasions.

Avant de faire l’acquisition d’une cravate, demandez vous avec quelles chemises de votre vestiaire elles s’accordera. Une règle cependant : la couleur de la cravate doit toujours être plus foncée que la chemise que vous portez.

Dans le registre des cravates unies, une couleur bleu marine, bleu foncé et même bordeaux sera parfaite avec un costume bleu. Si vous appréciez le port du costume gris, nous vous conseillons également la cravate bleu marine ou bordeaux.

Les cravates à motifs sont également à considérer. Bien que plus difficile à intégrer à un costume, elles permettent de créer une tenue originale si l’on désire une allure plus décontractée. Il faut cependant que les motifs ne soient pas trop voyants. Nous vous recommandons la cravate rouge.

Dans un cadre informel et estival, il est aussi intéressant de préférer la maille à la soie.

On juge également la qualité d’une cravate à son nombre de plis. En effet, la méthode de montage des cravates consiste à replier sur lui-même une grande pièce de soie jusqu’à qu’elle ait la forme et la taille d’une cravate. Il en existe avec des nombres de plis particuliers, les plus communes étant les cravates 3 plis et 5 plis.

L’une des cravates les plus populaires aujourd’hui est celle à 7 plis. La quantité de matière utilisée lors des plis permet d’avoir une cravate très soyeuse et plus épaisse que la moyenne.

Il existe également des cravates à 9 plis, leurs fabrications requièrent le double de soie que pour une cravate normal et pèsera jusqu’à 70g (contre 50g normalement). Elle est ainsi très épaisse et ne conviendra que pour les carrures très larges.

Les cravates Atelier NA sont faites à partir de l’assemblage de plusieurs étoffes composées de l’étoffe d’habillage qui enveloppe l’étoffe de matelassage et fermés avec des points de coutures, permettant ainsi d’avoir une cravate très légère, adaptée à toutes les saisons.

Et si vous désirez en apprendre plus sur comment choisir sa cravate en fonction de votre morphologie, retrouvez un précédent billet de Atelier NA ici.

 

2/ Le nœud papillon

Les origines du nœud papillon découlent de celles de la cravate. En effet il serait au départ une version très raccourcie de la cravate. Le terme de “nœud papillon” émerge au début du XXème siècle en hommage au chanteur d’opéra Puccini qui le portait à chaque représentation de la pièce Madame Butterfly.

Traditionnellement, le nœud papillon est en soie. Il est majoritairement porté dans un cadre formel, accompagnant un de costume de cérémonie comme un smoking. Ainsi, il est le plus souvent très classique, c’est-à-dire en noir.

Mais on peut également trouver des noeuds papillon dans différentes couleurs comme le blanc, à porter ton sur ton sur une chemise blanche. Il en existe aussi dans des couleurs plus originales comme le bleu ou rouge, mais nous sortons du cadre formel.

 

En résumé, les accessoires que nous avons présenté ici vous permettront de personnaliser votre costume, avec plusieurs couleurs, matières et motifs disponibles, tant sur la cravate que sur le nœud papillon. La deuxième partie, traitant d’autres accessoires moins connus et moins portés, sera publiée prochainement.

One thought on “Les accessoires du costume : cravate & nœud papillon”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *